Retour à Archives

Ballet de la Merlaison

Le Ballet de la Merlaison

Le Ballet de la Merlaison

Christine Bayle, chorégraphe et Patrick Blanc  Ensemble Passo Finto ont le plaisir de vous inviter à la projection privée de la captation de la première du Ballet de la Merlaison.

Cette projection aura lieu au

CINEMA L’ACTION-CHRISTINE,
le vendredi 29 novembre 2013 de 11h à 13h

sur grand écran (grâce à Jacques Rozier), en présence de Christine Bayle, auteur de la dramaturgie et de la chorégraphie, et de Patrick Blanc, compositeur, qui ne se contente pas de restaurer la partition originale.
Rendez-vous à 10h45 au Cinéma Action Christine, 4 rue Christine, 75006 Paris. (Métro Odéon ou Saint Michel).

Créé en avant-première avec la Fondation Royaumont et le Festival baroque de Pontoise au cloître de l’Abbaye de Royaumont, puis au Théâtre Impérial de Compiègne pour la première avant une tournée en Slovénie (Festival Sevicq Brežice), le BALLET de la MERLAISONest ré-imaginé aujourd’hui selon l’idée de « la fusion des arts » des début du ballet. Apparaît un univers fantasque, luxuriant, totalement différent de ce que l’on a pu recréer du temps du Roi-Soleil : univers d’un père artiste, Louis XIII – qui aimait « faire le clown » -, dans cette période réellement baroque  de 1635, au milieu de personnalités qui défiaient leur propre fonction sous le masque, dans les rôles improbables de la chasse au merle, Picotteurs, Gascons, Flamands, Nobles du Païs, Bouchers, Pages et Fauconniers …, de Carnaval, même et surtout avant d’aller combattre!
Vous assisterez à l’aventure contemporaine de cette curiosité, œuvre totalement inconnue, insolite, à laquelle Alexandre Dumas fait allusion dans Les Trois Mousquetaires.

Merci de confirmer votre présence à : christine.bayle@9online.fr  ou au  01 45 40 30 10 en précisant votre nom, celui de votre structure et le nombre de places souhaitées.

LE SPECTACLE en quelques mots

Le BALLET de la MERLAISON, partition originale de Louis XIII, évoque la chasse au merle, par le mot « Merlaison » qu’il invente lui-même pour l’occasion. Il crée la musique, « les airs, les pas et la façon des habits » et danse avec ses compagnons pour le Carnaval de 1635 à Chantilly puis à Royaumont. Il s’agit aussi d’amour, car le roi est tombé amoureux un mois auparavant de Mlle de La Fayette : « certains y verront une métaphore guerrière, voire sexuelle» (Nicolas Villodre). Ce Ballet de cour est interprété aujourd’hui par 9 danseurs et 12 musiciens de l’ensemble Passo Finto, avec des instruments créés précisément pour ce nouveau jeu musical, dans un style de danse et de théâtre entièrement ré-inventé.
La partition initiale de Louis XIII, est restaurée et «enchantée» par l’instrumentation et l’ornementation du musicien – compositeur Patrick Blanc. Les chorégraphies originales et le sens de l’œuvre ayant complètement disparu, Christine Bayle recrée le scenario et met en sens les personnages et situations à partir des matériaux de la recherche, nouvelle, sur les traités d’époque « Ce qui est assez fascinant dans ce ballet, c’est la plongée dans un monde disparu que réussit à imposer Christine Bayle  avec un sens très pointu d’une interprétation possible de cette pièce… autour d’un thème romanesque ou mythologique traité de façon allégorique » (Philippe Duvignal, Théâtre du Blog, décembre 2012)
« L’imagination chez le duo Bayle-Blanc, complices de création depuis vingt ans, baigne dans une érudition solide. Leurs projections musicales et chorégraphiques nourries possèdent une saveur savante organique… Une liberté poétique, soufflée par les costumes de Thierry Bosquet, qui est une merveilleuse anomalie : “Le Ballet de la Merlaison”. » (Rosita Boisseau, Le Monde)
Selon l’expression de Nicolas Villodre, « Christine Bayle se pose la question fort sérieuse du burlesque… et définit le style à la française par le subtil dosage entre la géométrie  et la finesse, entre l’humour et la virtuosité… Sans parler de la confusion des genres…. » Danzin magazine : « Christine Bayle. »
Spectacle co-produit par : L’Eclat des Muses, Fondation Royaumont, Festival Baroque de Pontoise, CND Pantin. Aide au Projet DRAC Ile-de-France-Ministère de la Culture et de la Communication-, l’ADAMI, Micadanses, Musée de la Renaissance d’Ecouen.
CONTACTS
Christine Bayle
Tél : 01 45 40 30 10
christine.bayle@9online.fr
Le Figuier, Promotion artistique
Tél : 01 48 04 85 94/06 72 62 60 51
Catherine Terrier : caterrier@wanadoo.fr

Lien Permanent pour cet article : https://www.philippe-lescat-asso.fr/archives/ballet-de-la-merlaison/