Retour à Archives

Le Comique à l’Académie royale de musique (1669-1791)

les 25 et 26 mai 2016

École nationale des chartes (salle Léopold-Delisle)
65 rue de Richelieu
75002 Paris

Colloque interdisciplinaire organisé par le CMBV/CESR (Université François Rabelais, CNRS, MCC)

Souvent contesté et marginalisé par les historiens de la musique et du spectacle, le comique occupe pourtant une place importante sur la scène de l’Académie royale de musique aux xviie et xviiie siècles.

Des premières tragédies en musique de Quinault et Lully aux comédies lyriques de Grétry, en passant par les entrées comiques de ballets ou les ballets d’action tirés d’opéras-comiques, on ne peut qu’être frappé par la variété et l’originalité des créations incluant le comique ainsi que par la permanence de leur reprise. Cela sans compter les représentations ponctuelles d’œuvres appartenant à d’autres répertoires (pièces foraines, intermèdes italiens par exemple).

Ce colloque propose d’aborder les enjeux et les modalités de la présence du comique en interrogeant tout autant la question des genres et des styles littéraires, musicaux et chorégraphiques, que celle de l’interpré- tation et de la réception des œuvres concernées.

Mercredi 25 mai

Prologue (10 h 00-11 h 00)
Pauline Beaucé, Benoît Dratwicki et Solveig Serre
Solveig Serre (CNRS, CESR/CMBV)
Thalie contre Melpomène: enjeux esthétiques et politiques du comique à l’Académie royale de musique

Le comique en scène, acte 1 (11 h 00-12 h 30)
Discutante : Pauline Beaucé (Université Bordeaux Montaigne, ANR CIRESFI)
Anthony Saudrais (Université de Rennes II)
Le comique volontaire et involontaire dans la tragédie en musique de Quinault et Lully
Hubert Hazebroucq (Cie Les Corps Éloquents)
Le traitement comique des personnages dansants : l’exemple des cyclopes dans Acis et Galatée

Le comique en scène, acte 2 (14 h 30-16 h 30)
Discutant : Dominique Quéro (Université de Reims)
Jean-Philippe Grosperrin (Université Toulouse Jean-Jaurès)
Thalie chez les bergers. Sur la qualité comique dans les pastorales données à l’Académie royale de musique
Julien Dubruque (CMBV)
La musique peut-elle être comique ?
Michaël Bouffard (BnF)
L’habit comique à l’Académie royale de musique : le cas particulier de la vieille ridicule

Jeudi 26 mai

Le comique et ses interprètes (10 h 00-12 h 30)
Discutant : Benoît Dratwicki
Lola Salem (ENS Ulm)
Chanter le comique à l’Académie royale de musique au début du xviiie siècle
Barbara Nestola (CMBV)
Les rôles comiques en travesti pour voix d’hommes dans le répertoire lyrique français (1673-1745)
Thomas Soury (IReMus)
Les Paladins, testament de l’art comique de Rameau

Transferts et adaptation (14 h 30-16 h 30)
Discutant : Pascal Denécheau (IReMus)
Françoise Rubellin (Université de Nantes, ANR CIRESFI)
Quand les comédiens forains et italiens jouent au Palais-Royal
Bertrand Porot (Université de Reims, ANR CIRESFI)
Les Amours de Ragonde de Mouret (1742) : un comique réadapté
Benoît Dratwicki (CMBV)
Seria et buffa sur la scène de l’Académie royale (1774-1789) : une contribution au répertoire comique et de demi-caractère

Épilogue (16 h 30-17 h 00)
Pauline Beaucé, Benoît Dratwicki et Solveig Serre

Organisateurs :
Pauline Beaucé (U. Bordeaux Montaigne/ANR CIRESFI), Benoît Dratwicki (CMBV) et Solveig Serre (CNRS, CMBV/CESR)

Lien Permanent pour cet article : https://www.philippe-lescat-asso.fr/archives/le-comique-a-lacademie-royale-de-musique-1669-1791/