Retour à Archives

Le Soldat magicien, opéra-comique en 1 acte de François-André Danican Philidor

sur un livret de Louis Anseaume

mardi 27 janvier 2015 – 18h30-20h00

Bibliothèque François-Mitterrand
Grand auditorium
Quai François-Mauriac
Paris 13e

Entrée libre

Direction Musicale Les Monts du Reuil
Mise en scène Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola
Restitution Pauline Warnier, Hélène Clerc-Murgier
Assistante à la mise en scène Pauline Warnier
Harmonisation vaudevilles Emmanuel Clerc
Scénographie Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola
Costumes Valia Sanz
Décorateur Alain Le Mée
Création lumière Pierre Daubigny

Le soldat Julien Fanthou
Crispin Anne-Marie Beaudette
M Argant Cécil Gallois
Mme Argant Hadhoum Tunc
Le procureur N/D
Deux témoins, Un notaire Les musiciens

C’est l’histoire d’une femme convoitée pour sa beauté et d’un époux convoité pour ses richesses. Et c’est un repas commandé par le procureur Blondineau pour profiter plus longuement de la compagnie de madame qui va tout déclencher. Le serviteur Crispin, Blondineau et madame se mettent à table… On frappe à la porte et le vaudeville commence : c’est le mari affamé qui rentre trop tôt, le repas disparaît dans le buffet et le procureur se cache dans la cheminée ! Un soldat qui cherche gîte et couvert apparaît et menace tous les protagonistes : ses talents de magicien vont lui permettre de faire apparaître le plus somptueux des repas ! Les cachottiers s’inquiètent, le mari s’affole craignant la sorcellerie ! Après quelques incantations apparaît le repas et le soldat propose de faire sortir de la cheminée le diable lui-même, commanditaire de ce festin. L’affolement redouble ! Puis le soldat, expliquant comment il est arrivé à ses fins en observant toutes les scènes précédentes à travers un plancher endommagé, parvient à rétablir la confiance du ménage : l’opéra s’achève sur un chœur à la gloire de la paix conjugale !

Coproduction : Ensemble Les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Festival Jean de La Fontaine, BNF. Ce projet est soutenu par : La Drac Champagne-Ardennes, l’Orcca. Le décor est réalisé par les ateliers de l’Opéra de Reims.

Lien Permanent pour cet article : https://www.philippe-lescat-asso.fr/archives/le-soldat-magicien/