Retour à Archives

Trois Divertissements chinois

M​ardi 14 avril 2015 18h30-20h00

Bibliothèque ​François-Mitterrand – Grand auditorium
Quai François-Mauriac
Paris 13e

Un nouveau concert pour découvrir des partitions musicales inédites issues des collections de la BnF.

Entrée libre

Trois Divertissements chinois de Joseph-Marie Amiot (1718-1793)
Par l’ensemble Le Baroque nomade.
Fondateur et directeur musical du Baroque Nomade, Jean-Christophe Frisch.

L’ensemble Baroque nomade interprète des airs de musique (divertissements chinois) qui étaient joués à la cour de l’empereur de Chine. La plus grande partie de ces airs proviennent d’un manuscrit très curieux du père Amiot qui vécut à Pékin de 1750 à sa mort en 1793. Dans ce manuscrit, il a tenté une synthèse entre les notations musicales chinoises et européennes, en inscrivant les caractères chinois dans la portée européenne.

Note de François Picard​, Paris-Sorbonne ​:
​ L​’intérêt de ces partitions réside dans leur musique, pas dans la manière de l’écrire, et dans le contexte de leur transmission: on sait que ces musiques purement profanes, purement chinoises, étaient jouées par la Congrégation des musiciens qui accompagnait les cérémonies catholiques à l’église des jésuites français de Pékin; de plus, de ces trois suites, deux sont porteuses de paroles, mais Amiot ne les a recopiées que pour une des suites. La tradition vivante documentée à Tianjin vers 1986 m’a permis de les reconstituer pour la seconde. On les fera entendre pour la première fois à la BnF.

Lien Permanent pour cet article : https://www.philippe-lescat-asso.fr/archives/trois-divertissements-chinois/